Naples – à flanc de collines

photo Catherine Gras

Chaotique, sale, bruyante mais tellement incroyable ! je rentre de Naples sous le charme de cette ville. Ses rues étroites, pleine de monde, sa circulation infernale … mais aussi ses églises à tous les coins de rue et cet habitat dense et qui recouvre ses diverses collines.

C’est cet aspect là que j’ai envie de partager avec vous, ces immeubles qui s’accrochent aux flancs des collines sans quasi aucune interruption.

Commençons par une vue depuis la colline du château, un endroit idéal pour apprécier la densité des constructions que ce soit dans les anciens quartiers mais également dans les parties plus modernes. Au loin, le Vésuve.

Descente par des escaliers interminables depuis le château et direction la mer.

Un petit tour ensuite vers l’ouest de la ville, le long de la mer, avec cette cote escarpée et là aussi très construite.

Il est d’ailleurs quasi impossible d’atteindre la mer, on peut seulement la voir depuis la corniche, sans quasiment jamais pouvoir la toucher. Les grosses demeures bourgeoises, plus ou moins entretenues, en bloquent l’accès.


Et en bonus, quelques photos du site d’Herculanum situé à une dizaine de kilomètres. Ce site est lui aussi construit à flanc et la ville moderne en constitue une extension vers les flancs du Vésuve. Toujours cette même densité de construction.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s