Dans la lande

Photo Catherine Gras

La lande est une caractéristique des paysages du nord de l’Angleterre, du Pays de Galles et de l’Ecosse, surtout dans les petits massifs de moyenne montagne comme le Peak District, Lake District, Yorkshire Moors, Snowdonia …

Cela m’a pris quelques temps pour me rendre compte que ce qui rendait ces paysages si étranges, attractifs … c’était cette absence d’arbres. Cela n’a pas toujours était le cas, la majorité des ces collines, montagnes, plaines ont été boisées il y a quelques siècle, mais le reboisement ne risque pas d’arriver rapidement.

En effet, ces régions ont été déboisées par l’homme et le restent car on y pratique le plus souvent l’élevage extensif du mouton. Les rares espaces de reboisement doivent être protégés de leur voracité.

On dit souvent qu’il y a plus de moutons que d’habitants humains au Royaume Unis, c’est probablement vrai. Ils maintiennent la végétation rase et il reste essentiellement ce qui est peu mangeable: genet, bruyère …

Elevage extensif ne signifie pas que les troupeaux se promènent partout en toute liberté mais on peut dire qu’ils règnent sur cet espace de lande. Au promeneur de trouver sa route entre les murets de pierre sèches, heureusement le droit de passage se manifeste par ces moyens souvent assez originaux de sauter les murets :

Dans ces massifs de “moyenne montagne”, assez ancien, on cumule une végétation assez rase et une relief érodé, ce qui donne un paysage fait d’ondulations, là encore le promeneur a intérêt à rester attentif s’il ne veut pas se retrouver perdu, d’autant que le marquage des sentiers est quasi inexistant :


Avec les saisons, la lande va changer de couleur, voilà la vue en fin d’automne sur le Peak District:

Avec une lumière rasante d’hiver, cela donne ça :


Quand on monte en altitude, la lande elle même se fait rare et l’étage suivant devient plus minéral, ici au Lake District :

Jusqu’au point où toute végétation disparait comme dans la massif de Snowdown :


Et avec la neige, le paysage se transforme à nouveau:

D’autant que le vent est souvent assez fort sur les sommets et va créer des amoncellements de neige ou glace.

Comme ici à Snowdownia qui dépasse un peu les 1000m d’altitude. Mais ne vous y trompez pas, même si l’altitude est relativement faible, les conditions instables en font une ascension qui peut être compliquée, un départ au soleil ne garantit en rien une arrivée au sommet sans brume ou glace. La preuve en images avec la redescente du sommet, lors de deux ascensions différentes :

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s